home  En actes  Autour du cinéma  Actes de la journée doctorale
Lecture, relecture, réécriture : la littérarité des films de Wong Kar-wai

Paolo Magagnin effectue un doctorat en littérature chinoise moderne et traduction (Université Ca’ Foscari, Venise ; Université de Provence, Aix-en-Provence)

 Paolo Magagnin


[1] Pour répondre à certaines critiques qui ont été avancées à propos du choix des termes « littérature » et « littérarité » et à la légitimité de leur emploi dans ce contexte, je tiens à préciser que ces termes (ainsi que le terme « adaptation ») doivent être pris au sens large - comme le fait d’ailleurs Teo lui-même, auquel nous les avons tout simplement empruntés - afin d’inclure de façon générale toutes les pratiques et les procédés que l’on retrouve systématiquement appliqués dans le domaine de la parole écrite (structures narratives, facteurs concernant le récit, figures de style, etc.).
[2] Teo, Stephen, Wong Kar-wai, London, BFI, 2005.
[3] Interview de Stephen Teo avec Patrick Tam, Hong Kong, 27 mars 2003, cité dans Teo, Wong Kar-wai, op. cit., p. 4.
[4] Cf. Teo, Wong Kar-wai, op. cit., pp. 38-44.
[5] Pour une analyse plus approfondie des différents niveaux d’intersection dans In the Mood for Love, on verra Yue, Audrey, « In the Mood for Love : Intersections of Hong Kong Modernity », dans Chris Berry (éd.), Chinese Films in Focus : 25 New Takes, London, BFI, 2003, pp. 128-36 ; et Luk, Thomas Y. T., « Novels into Film : Liu Yichang’s Tête-Bêche and Wong Kar-wai’s In the Mood for Love », dans Sheldon H. Lu et Emilie Yueh-yu Yeh (éds.), Chinese-language Film : Historiography, Poetics, Politics, Honolulu, University of Hawai’i Press, 2005, pp. 210-19.
[6] Pan Guoling [Lawrence Pun], « Dongxie Xidu - Shijian de huijin, chenni de jizhi » (Les cendres du temps, l’apex du vice), dans Pan Guoling et Li Zhaoxing (éds.), Wang Jiawei de yinghua shijie (Le monde cinématographique de Wong Kar-wai), Tianjin, Baihua Literature and Art Publishing House, 2005, p. 122. Sauf si indiqué autrement, toutes les traductions sont de l’auteur de l’article.
[7] Cf. Ho, Sam [He Siying], « Fan de qi, wang de guai » (Contrechamps bizarres et plans choquants), dans Pan Guoling et Li Zhaoxing (éds.), Wang Jiawei de yinghua shijie, op. cit., pp. 174-183.
[8] Teo, Wong Kar-wai, op. cit., p. 163.




L'unité réelle minima ce n'est ni le mot ni l'idée ou le concept, ni le signifiant, mais l'agencement. Claire & Gilles
© 2006 Lignes de Fuite - Mentions légales espace privé   -   crédits : www.antipole.fr