home  En actes  Film et histoire
Adieu Bonaparte de Youssef Chahine
 


Lignes de fuite présente : Adieu Bonaparte de Youssef Chahine
Projection-débat à la Cinémathèque de Marseille, vendredi 9 décembre 2005, 18H.
Avec le soutien de l’école doctorale Langues, Lettres et Arts de l’Université de Provence et la collaboration de Cinémas du Sud

Lignes de fuite, association de recherche en études cinématographiques et audiovisuelles, développera en 2006 une réflexion sur les relations entre films et histoire. En amont d’un premier séminaire sur L’histoire à la télévision (mardi 20 décembre 2005, 9h/13h, MMSH - Aix-en-Provence), la projection d’un film de Youssef Chahine, cinéaste égyptien aux représentations historiques complexes, relève d’une attention particulière à la réinscription du passé comme action présente. Film hybride mêlant les genres, Adieu Bonaparte multiplie les anachronismes, ce qu’on peut appeler, avec Pierre Sorlin, les « translations vers le présent ». Si la recherche d’une absolue vérité historique est illusoire, l’histoire comme fable véridique est à même de servir aujourd’hui.

L'unité réelle minima ce n'est ni le mot ni l'idée ou le concept, ni le signifiant, mais l'agencement. Claire & Gilles
© 2006 Lignes de Fuite - Mentions légales espace privé   -   crédits : www.antipole.fr